top of page

MA CONCEPTION DU REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE - MON TRAVAIL DE PHOTOGRAPHE 

Photographier c'est certes un métier mais j’aime photographier c’est aussi simple que ça, et tous les alibis sont bons pour le faire. Même si ma photo est d'abord  documentaire quand il s’agit d’effectuer un reportage pour des clients, j’essaie toujours de rendre le réel un peu moins quotidien. Face au sujet, je me demande en quoi il peut me surprendre, quel est son meilleur profil.

Ce qui est passionnant avec la photographie de reportage dans le Grand Paris, c'est que l'on a jamais fini avec lui : saisir la réalité mouvante du moment en dévoilant déjà la ville de demain, c'est à la fois un défi professionnel et personnel.

Le phénomène urbain est assez récent et la tendance générale est à la métropolisation.  Mais celle-ci est loin d’être uniforme.

 
Urbanistes, architectes, État, collectivités territoriales, entreprises et habitants, sont confrontés à des enjeux qui les engagent face aux formes nouvelles de l'urbanisation et à la fragmentation sociale et géographique des territoires qui composent la Métropole du Grand Paris.

Photographe professionnel du Grand Paris, je m’attache à travers mes reportages photographiques, à documenter les mutations de la ville et de son urbanisme. Je parcours inlassablement la ville en mouvement permanent, celle qui ne se repose jamais. Photographie professionnelle engagée auprès de tous les acteurs du Grand Paris, avec le souci constant de rendre compte de  toutes les mutations actuelles de la ville et du fait urbain.

Mais cela ne signifie pas effacement de la part du photographe, qui ne serait là que pour établir un procès-verbal photographique auprès de ses clients. C’est vrai qu’un reportage photographique se doit de décrire fidèlement la réalité et c’est ma préoccupation première lorsque je travaille sur un reportage photo. Mais j’essaie de le faire en posant un regard personnel de photographe sur le Grand Paris.

Je ne suis pas un photographe à message ou conceptuel. Je ne cherche pas à réinventer la roue photographique. Ma photographie n'est pas non plus une simple affaire d'esthétique. Je me considère surtout comme un photographe qui documente le Grand Paris, sous un angle original et personnel mais sans dénaturer ou édulcorer des réalités plus âpres, comme la ghettoïsation de certains espaces urbains.


Jean-François.

Auto portrait.jpg
Merci pour votre envoi
bottom of page